Les koonies de Christophe Michalak

Les koonies de Christophe Michalak

À mi chemin entre le brownie et le cookie, les koonies sont une invention de Christophe Michalak. Ils se présentent un peu comme des macarons : deux coques collées grâce à un caramel au beurre de cacahuète.

J’ai découvert cette recette dans l’émission Dans la peau d’un chef. Une idée innovante, rien de bien compliqué dans la technique, j’ai donc décidé de me lancer. Depuis, c’est devenu un peu ma recette phare : la préparation est rapide, presque impossible à tâter (sauf si on oublie de baisser la température du four…) et à chaque fois c’est un succès.

Ingrédients

Pour la pâte à koonies

  • 100 g de chocolat Guanaja
  • 100 g de beurre
  • 100 g de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 60 g de farine
  • 50 g de poudre d’amandes
  • des cacahuètes salées concassées

Pour le caramel

  • 235 g sucre en poudre
  • 35 g de glucose
  • 120 g de crème liquide
  • 185 g de beurre doux
  • 75 g de beurre de cacahuètes

Matériel

  • poche à douille avec une douille unie
  • 2 casseroles
  • un plat à mettre au congélateur
  • poche à douille sans douille
  • blender

Préparation

Préchauffez votre four à 220°C.

Dans une casserole, faites fondre le chocolat avec le beurre.

Chocolat et beurre pour koonies

Dans la cuve du robot muni de la feuille, mélangez les poudres (sucre, farine et poudre d’amandes).

Poudres mélangées pour les koonies

Ajoutez les œufs aux poudres et mélanger.

Préparation des koonies

Incorporez ensuite le chocolat et le beurre fondu.

La pâte à koonies

Mettez la pâte à koonies dans une poche à douille avec une douille unie.

Sur une plaque avec une feuille de papier sulfurisé, pochez de petits tas de pâte à koonies comme on le ferait avec des macarons.

Koonies pochés

Tapez sous la plaque pour que la pâte se répartisse uniformément.

Sur la moitié des koonies, ajoutez les cacahuètes concassées.

Koonies prêts à être enfournés

 

Baissez le four à 180°C et enfournez les koonies pour 8 min.

Koonies cuits

 

Pendant que les koonies sont au four, préparez le caramel.

Dans une première casserole mettre le sucre et avec un filet d’eau. Dans une deuxième casserole, chauffer la crème liquide avec le glucose jusqu’à ébullition puis retirez du feu.

Préparation du caramel pour les koonies

Quand le caramel a bruni, incorporer la crème avec le glucose en 3 fois pour éviter que la casserole ne déborde. Inutile de mélanger, il suffit de remuer la casserole.

Caramel avec la crème et le glucose

Pour obtenir la texture idéale, vous devez remettre le caramel à cuire et le faire monter à 122°C.

Hors du feu, incorporez le beurre de cacahuètes. Incorporez le beurre au caramel dans le blender.

Débarrassez le caramel dans le plat qui sort du congélateur (pour accélérer le refroidissement), filmez au contact et remettre le plat au congélateur afin de refroidir le caramel.

Caramel filmé au contact

Mettez le caramel dans la poche à douille sans douille. Pochez du caramel sur les coques de koonies sans cacahuète et refermez avec une coque parsemée de cacahuètes.

Koonies au caramel et cacahuètes

Remarques

Les proportions données ici permettront de faire plus de caramel que nécessaire pour garnir les koonies. Vous pouvez mettre ce caramel dans un bocal et le garder pendant plusieurs semaines.

J’utilise mon batteur pour réaliser cette recette, mais ce n’est pas indispensable : un fouet et de l’huile de coudes sont tout aussi efficaces !

conjecturessucrees

Je suis professeur de mathématiques au Nord-Est de Paris et passionné de pâtisserie. Bienvenue sur mon blog où je partagerai avec vous ma passion.

Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Cécile
    5 février 2016 16 h 24 min
    Mes meilleurs gâteaux d’anniversaire ! Ils ont fait un tabac d’enfer !
    • conjecturessucrees
      4 mars 2016 12 h 01 min
      Avec grand plaisir, mais c’est dommage de devoir attendre un an avant de pouvoir les déguster à nouveau 😉
  • Pam
    3 mars 2016 16 h 24 min
    Je n’ai pas tester la recette, j’ai attendu qu’on me la fasse … Et c’est un régale !!! Je la referai avec plaisir !!!

    Ps : Par contre il y a comme un petit goût …  » de reviens s’y »… Hahaa

    Merci pour ce delice !!

    • conjecturessucrees
      4 mars 2016 12 h 02 min
      Et bien maintenant que tu sais que c’est bon et que tu as la recette pour en faire chez toi, tu n’as plus aucune excuse 😉

Laissez une réponse